RSS

Archives de Catégorie: Revue de Presse

Articles de Presse concernant PRESTATAIRE DU FUTUR ou l’activité Conciergerie d’Entreprise.

Image

PDF Actu: Les conciergeries de plus en plus à la mode!

 

PRESTATAIRE DU FUTUR dans le TECHNOPOLITAIN

TECHNOPOLITAIN Nov12

PDF déjà 1 An, le magasine de la Technopole en parle…

 

PRESTATAIRE DU FUTUR: Soirée Caritative en faveur des Enfants Autistes de la Vienne

PRESTATAIRE DU FUTUR SOUTIEN LA SOIREE CARITATIVE DU 19 MAI

La conciergerie d’entreprise PRESTATAIRE DU FUTUR s’est engagée auprès de l’association caritative Masortie Solidaire Poitiers qui organise le 19 mai prochain à la salle des fêtes de Bignoux une grande soirée caritative en faveur des enfants autistes de la Vienne.

Réservez votre soirée et faites un geste en venant passer une magnifique soirée dansante.

Pour tous renseignements ou réservation 06 14 46 48 71

 

PRESTATAIRE DU FUTUR AU SALON HOME

 

La conciergerie d’entreprises PRESTATAIRE DU FUTUR était présente ce week end du 31 mars et 1er Avril au second Salon HOME qui se tenait au Domaine de Givray à Ligugé.

La société CB Développement qui organisait ce salon a réuni une quarantaine d’exposants venus promouvoir leurs savoirs-faire.

PRESTATAIRE DU FUTUR dans le cadre de son développement a fait la promotion de son acticvité auprès des professionnels du salon.

Une organisation parfaite, des exposants sympathiques et du travail en perspective!! Que demander de plus.

 

Merci à la société CB Développement et ses collaborateurs ..

 

 

 

 

 

NR du 19 Janvier 2012: Bossez en paix : on s’occupe du reste !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poitiers dispose désormais d’une conciergerie d’entreprise : pour les patrons qui souhaitent chouchouter leurs salariés.

C’est la cata ! M. Dugenou, patron d’une de ces entreprises high tech qui ont terrasse sur rue au Futuroscope, a absolument besoin de son assistante trilingue (1) pour recevoir ce matin la délégation de clients allemands. Mais Chloé, sa dévouée assistante, vient de lui faire savoir qu’elle ne pourrait pas être là : son petit dernier à 40 de fièvre et elle n’a personne pour le garder.

Ah si M. Durand avait connu la conciergerie d’entreprise ! Chloé n’aurait eu qu’un coup de fil à passer pour qu’on lui expédie en quatrième vitesse une baby sitter. Dans la foulée, elle aurait pu demander qu’on passe chercher les médicaments à la pharmacie et, pourquoi pas, qu’on fasse vidanger sa voiture pendant qu’elle serait au travail, voire qu’on lui fasse ses courses, qu’on lui trouve le plombier qu’elle n’a pas eu le temps de faire venir pour déboucher l’évier de la cuisine, qu’on lui lave et repasse le linge qui attend depuis plusieurs jours.

Un concept néil y a 45 ansaux États-Unis

La conciergerie d’entreprise est un concept né voici près d’un demi-siècle outre-Atlantique et qui a gagné l’Europe. La plupart des agglomérations françaises, même modestes, en comptent au moins une, parfois affiliée à un groupe. Curieusement, Poitiers restait étranger à ce phénomène, en dépit d’une tentative infructueuse lancée par une Parisienne voici quelques années.
Ancien joueur de football du Stade poitevin, ayant exercé dans un centre d’appel puis chez un assureur de la zone du Futuroscope, David Deshoulière, 32 ans, rêvait depuis longtemps de lancer à Poitiers une conciergerie à sa manière. C’est chose faite depuis trois mois.
Le principe est relativement simple : le patron de PME abonne son entreprise aux services de « Prestataire du Futur » selon un tarif mensuel fixé de gré à gré en fonction du nombre de bénéficiaires potentiels et des services demandés. Les salariés peuvent alors profiter, moyennant le paiement des services demandés, de la médiation de la conciergerie, que ce soit pour se consacrer pleinement à leur travail, comme dans notre exemple, ou pour convenances personnelles. La gamme des possibilités offertes est immense.
La touche personnelle de David Deshoulière réside dans le choix des prestataires ou des fournisseurs : ce sont tous de petites entreprises indépendantes qui facturent leurs services au prix habituel mais s’engagent à être irréprochables sur la qualité comme sur la réactivité.
Contrairement à ce qui se pratique parfois, David Deshoulière a décidé de ne pas leur demander de ristourne sur les clients qu’il leur apporte : « Quand on veut tout gagner, on risque de tout perdre », avance-t-il prudemment. Le jeune entrepreneur affirme que son activité a démarré plus fort qu’il ne le prévoyait : le concierge serait-il dans l’escalier qui conduit au succès ?

(1) C’est un exemple : ça marche aussi avec un collaborateur à moustaches !

Prestataire du Futur.Tél. 06.49.55.61.96. Site web : http://www.prestataire-du-futur.com

en savoir plus

Autre originalité de l’entreprise créée par David Deshoulière : elle offre aux salariés de PME l’accès à des billetteries à tarifs réduits, à l’image de ce que proposent les comités d’entreprises de plus de 50 salariés. Prestataire du Futur est l’une des rares conciergeries en France, si ce n’est la seule, à s’être lancée sur ce créneau.
Si le service à domicile (courses, travaux, garderie, démarches administratives…) reste le produit le plus demandé, certaines entreprises vont jusqu’à proposer à leurs salariés de se faire coiffer, manucurer ou masser sur leur lieu de travail ! A priori sur leur temps de repos…

Vincent Buche
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 19, 2012 dans Revue de Presse

 

MIROIR SOCIAL.COM PARLE DE LA CONCIERGERIE D’ENTREPRISE

La conciergerie d’entreprise pour réduire le stress

JANV292010

Journée marathon, démotivation, stress, addictions, suicides sont autant de conséquences des pressions exercées sur le salarié français déstabilisant à la fois sa vie professionnelle et sa vie familiale.

Ces pressions trouvent leurs origines autant par les transformations récentes du marché du travail, que par celles de la famille.

Les partenaires sociaux, les pouvoirs publics ont consacrés de nombreuses études aux causes de ces déséquilibres, nous pouvons citer l’étude « Politiques de conciliation vie familiale – Vie professionnelle des établissements en France », INED 2009 :

« Sur le marché du travail, les dernières décennies ont été marquées à la fois par un développement de la précarité de l’emploi (montée du chômage, des emplois à durée déterminée, du temps partiel contraint, fréquence des restructurations) et par de profondes
transformations de la nature du travail (intensification des rythmes de travail, développement des horaires atypiques, nouvelles organisations des postes de travail, nouvelles formes de management, etc.). La famille a également connu des évolutions notables. Outre le développement de nouvelles formes d’unions (couples non mariés, familles recomposées, unions non-cohabitantes) et le report dans la formation du couple et des naissances, certaines transformations ont sans conteste contribué à renforcer la tension entre famille et emploi, comme la plus grande diversité des trajectoires conjugales, l’accroissement du nombre de familles monoparentales ou la progression du besoin de
prise en charge d’un parent dépendant avec le vieillissement de la population. Ces changements, tant professionnels que familiaux, concourent à reformuler la question de l’articulation entre famille et travail ».

Les salariés heureux font les entreprises performantes

Pour une entreprise, proposer des solutions de conciliation vie privée-vie professionnelle n’est pas incompatible avec la performance de l’entreprise, comme le démontrent des études sur les liens stress-performance. Citons une récente étude pancanadienne, publiée par Statistique Canada, qui démontre que le stress a un impact direct sur la productivité, sur les jours d’incapacité et sur l’absentéisme au travail. Selon cette étude, « les hommes qui vivent de fortes tensions au travail sont 1,7 fois plus susceptibles de travailler moins en raison d’un problème de santé de longue durée. La proportion est de 1,6 fois chez les femmes ». De cette analyse, il ressort que 75 % des études confirment une relation inversement proportionnelle entre le stress et la performance, c’est-à-dire que plus le stress augmente, plus la performance diminue.

Mais, au-delà de cette analyse, de ces constats maintes fois entendus et lus (la gestion de l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle des salariés est classée parmi les huit défis prioritaires par les directions des ressources humaines d’ici 2015 – Source : BCG 2008 auprès de 4 700 responsables de 83 pays), quelles solutions concrètes sont proposées aux directions des ressources humaines et aux dirigeants pour mieux articuler les temps
professionnels et privés de leurs salariés ?

La conciergerie d’entreprise

Apparu il y a plusieurs dizaines d’années aux États-Unis (deux salariés sur trois peuvent y recourir, sur leur lieu de travail), la conciergerie d’entreprise devient l’outil incontournable pour concilier vie privée et vie professionnelle des salariés, d’apporter des outils de motivation et fidélisation de ses salariés.

La conciergerie d’entreprise est un ensemble de prestations de service (pressing, démarches administrative, garde d’enfants, entretien automobile…) accessible ou mis à disposition des salariés d’une entreprise sur leur lieu de travail.

La conciergerie d’entreprise se concrétise par l’intervention d’un gestionnaire/coordinateur pour faciliter la qualification des demandes du salarié, organiser la réalisation du service demandé, assurer son suivi qualité.

À noter que la demande peut aussi être prise en compte à distance, par téléphone ou par internet. Au final, le salarié passe moins de temps à gérer les tracas de sa vie personnelle au bureau, se libérant du temps privé et du temps professionnel !

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 9, 2012 dans Revue de Presse

 

PRESTATAIRE DU FUTUR DANS CENTRE PRESSE ET LA NOUVELLE REPUBLIQUE

Vienne  |  Poitiers environs  |  jaunay-clan

La conciergerie, un nouveau service

09/12/2011 05:23

David Deshoulière propose les services d’une conciergerie d’entreprises. – (dr)

Ancien agent du patrimoine David Deshoulières titulaire d’une Bourse régionale désir d’entreprendre (BRDE) souhaite offrir par le biais de son entreprise basée à Chincé, des services destinés à améliorer ou à faciliter la qualité de vie. « Que ce soit sur le lieu de travail ou au domicile, quotidiennement nous devons affronter des difficultés dans la réalisation de certaines tâches 
», explique le responsable de Prestataire du futur. Proximité, efficacité, simplicité, qualité, sont les atouts de ce nouveau service.
La réactivité et la souplesse de la cinquantaine de partenaires intégrés dans la conciergerie permettront de pallier aux imprévus de dernière minute (travaux inopinés, démarches administratives urgentes…) ou dus aux aléas de la vie quotidienne (garde d’enfants, jardinage…). Le domaine du logement (aide à la recherche et/ou à l’installation…) est également exploré par David Deshoulières qui bien que convaincu de l’utilité de son entreprise n’ignore pas qu’il lui faudra s’inscrire dans le paysage et démontrer l’utilité de son outil.

Site internet : http://www.prestataire-du-futur.com Tél. 06.49.55.61.96 du lundi au vendredi de 8 h à 20 h.

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 12, 2011 dans Revue de Presse

 

HISTORIQUE DES SERVICES DE CONCIERGERIE D’ENTREPRISE EN FRANCE


1. Un concept de services venu des Etats-unis :

Les chefs d’entreprise américains ne sont pas philanthropes mais dès les années 1990, ils ont perçu l’intérêt d’avoir des collaborateurs libérés de leurs contraintes organisationnelles professionnelles.

Au début , les accords avec les livreurs de pizzas, le garagiste du coin ou quelques baby-sitters permettaient d’offrir des solutions aux salariés afin qu’ils puissent se consacrer autant qu’il le fallait aux tâches importantes pour l’entreprise.

Mais, à force de développer les services et les prestataires venant dans les bureaux, cela a généré des désorganisations et des perturbations dans l’organisation même de l’entreprise. Alors est né le métier de concierge en entreprise : interlocuteur unique, s’adaptant aux contraintes et la culture de l’entreprise, il peut contrôler et organiser les services et les optimiser sans déranger le fonctionnement de l’entreprise : le service de conciergerie d’entreprise est né.

2. L’arrivée des services de conciergerie en France :

Le concept traverse l’Atlantique grâce à des pionniers et les premières conciergeries sont créées début 2000. Elles ciblent principalement les gros sites de plusieurs centaines de salariés et leur offrent un espace de conciergerie intégré dans l’entreprise pour lequel elles assurent l’externalisation des services d’accueil et de gestion des prestations.

Certaines grosse entreprises séduites par le concept innovant installent des vrais salons de beauté , de coiffure luxueux mais très vite le standard reviendra à des conciergeries pratiques et centrées vers le service au quotidien. Dès 2005, quelques échecs tonitruants causant la résiliation du service et la crise qui apparait dès 2008 ralentissent le développement d’un marché pourtant prometteur.

En 2007, une vingtaine de sociétés propose des services de façon professionnelle et organisée. En 2009, ce chiffre a du être multiplié par 50. Le nombre de création de conciergerie d’entreprise en société mais également en auto-entrepreneur explose. Les premiers rachats auront lieu dès 2008 et les liquidations auront lieu pour certains dès le premier exercice.

3. Un concept de conciergerie d’entreprise qui évolue :

Dès le début des années 2000, la conciergerie privée se développe également. De nombreuses entreprises se positionnent sur les deux marchés : conciergerie d’entreprise et conciergerie privée mais de toutes évidence il est difficile d’être spécialiste dans les deux domaines de front. Dans le cas des deux activités, surtout dans les petites sociétés, la conciergerie privée est généralement la plus organisée, aux dépends de la conciergerie d’entreprise.

Pour répondre à la demande des entreprises plus exigentes dans un climat de morosité économique, les sociétés faisant de la conciergerie d’entreprise ont dû se professionnaliser pour répondre aux appels d’offres de plus en plus nombreux : augmentation de capital, développement de système d’information, capacité à gérer du volume, centre d’appels, etc… Seules les entreprises de conciergerie ayant les moyens de développement commercial, un bon référencement sur internet associé à de la visibilité sur le marché et enfin des références font partie de la vingtaine d’entreprises qui tirent le marché.
De nombreuses autres structures plus modestes existent avec une zone de chalandise et des moyens restreints. Elles se rapprochent plus du service à la personne que du service aux entreprises. Certaines sont regroupées en franchise sans que cela leur donne une part de marché significative ni un savoir-faire spécifique.

On peut s’attendre, comme aux Etats-unis, à un réel développement de ce marché dès que les premiers majors vont investir et organiser le secteur. D’ici là, toutes les entreprises ont leur chance à partir du moment où elles sont professionnelles et savent se concentrer sur le besoin du client !

Pour baisser leur coût et permettre aux entreprises de taille modeste d’accéder à cet outil moderne de performance RH, les conciergeries étoffent leur gamme de services et les mutualisent entre plusieurs entreprises. Des expériences de conciergeries « volantes » ou « virtuelles » ont été effectuées mais sans le résultat de celles proposant un accueil physique personnalisé. L’avenir de la conciergerie est sûrement entre les deux.

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 7, 2011 dans Revue de Presse